The Gospel of Inhumanity — Blood Axis


The Gospel of Inhumanity est le premier et sans conteste meilleur album de Blood Axis. Il sort en 1994-1995, période bénie où le groupe ne s’adonne pas encore au néofolk, mais à l’industriel émaillé de martial, d’ambient et de néoclassique. Musique savante et ultraréférentielle — sont cités Verdi, Bach, Prokofiev, Nietzsche, Longfellow, ou encore Ezra Pound et Charles Manson — The Gospel of Inhumanity n’a à ma connaissance aucun égal dans le genre.

L’album (surtout les pistes 2, 4 et 5) a accompagné l’écriture de Pornarina : la-prostituée-à-tête-de-cheval. Le créateur du groupe, Michael Moynihan, est cité en hommage dans la liste des pornarinologues du chapitre 19.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire